La rappeuse de Martigny KT Gorique crève l'écran à en France

La rappeuse martigneraine poursuit sa route prometteuse devant les caméras. Le film "Brooklyn", dont elle tient le premier rôle, est distribué dans les salles françaises dès ce mercredi.
22 sept. 2015, 21:24
Difficile de passer à côté de l'affiche de "Brooklyn" sans la voir dans le métro parisien.

Parti de pas grand chose, deux appareils photo, un budget de 6000 euros et de la rage de filmer dans une certaine urgence, le film "Brooklyn" du parisien Pascal Tessaud - dont la rappeuse martigneraine KT Gorique tient le premier rôle - a déjà connu un destin peu fréquent, passant par le Festival de Cannes ainsi que par une trentaine de festivals internationaux, récoltant de nombreux lauriers quant à sa fraîcheur, au jeu direct et instinctif de ses personnages...

Ce mercredi, il poursuit sa route sur les écrans français, en entrant dans le réseau de distribution en salles du cinéma. "C'est une jolie victoire pour le film, et pour toute l'équipe qui y a cru dur comme fer, même quand c'était difficile", se réjouit KT Gorique. Une victoire aussi pour la vision sociale défendue dans le projet. Car les médias hexagonaux ont déjà largement relayé la sortie en salles de "Brooklyn", de Rue89 au Parisien, en passant par le 20 heures de TF1, qui consacrera un reportage au film ce mardi.

Pour KT Gorique, l'aventure cinématographique continue donc, elle qui met en parallèle la dernière main à son premier album "Tentative de survie", qui devrait sortir d'ici la fin de l'année. Celle qu'on surnomme "le couteau suisse" ne cesse d'affuter ses différents talents, et au vu de la qualité de jeu entrevue dans "Brooklyn", le cinéma ne sera certainement pas qu'une parenthèse pour la rappeuse.