Réservé aux abonnés

La gueule de bois au réveil

Vingt-quatre heures après avoir pris connaissance de la situation, la veille, et quelques-unes de ses personnalités s'interrogent. Red Ice tente une nouvelle approche afin de trouver des synergies communes.

05 déc. 2012, 00:01
data_art_1250885.jpg

Pius-David Kuonen, comment en est-on arrivés là?

Dans un premier temps, nous n'avions pas attribué la licence à Sierre. Là-dessus, le nouveau conseil d'administration a fait recours. Nous avons alors délivré une licence sous conditions en fixant certaines règles. Le club devait nous fournir un rapport de révision des comptes et tenir son assemblée générale. Je dois reconnaître que les nouveaux dirigeants ont toujours fait preuve de transparence. Ainsi, ils nous ont avertis de la situation de surendettement qu'ils ont finalement pu éviter grâce à des créances postposées. Vendredi passé, Silvio...