Réservé aux abonnés

L'homme qui est resté «le petit Marcel»

Pour le célèbre photographe, son métier est surtout une rencontre humaine. Il aime les gens depuis toujours.

20 sept. 2010, 05:01

Une vague de douceur. C'est le sentiment que l'on ressent quand on rencontre Marcel Imsand. Le célèbre photographe, qui a fêté ses 81 ans il y a quelques jours, a la poignée de main chaleureuse et le regard tendre. «J'aime les gens, je les ai toujours aimés, et ils m'ont aimé», souligne-t-il plusieurs fois en cours d'entretien.

Pour lui, la photographie est bien plus qu'un métier. C'est une rencontre humaine. «Il faut sentir les gens pour les photographier. Je les regarde bien dans les yeux et je sais comment les mettre en valeur.» Nul besoin pour Marcel Imsand de «mitrailler» la personne - «J...