Hockey: le HCV Martigny se méfie de Huttwil, une équipe qui vaut mieux que son classement

Le club bernois est en fond de classement. Mais il n’est pas à sa place. En retrouvant quelques-uns de ses joueurs blessés, il redevient une équipe redoutable que le HCV Martigny ne prendra pas à la légère.

18 déc. 2019, 05:30
Colin Loeffel est susceptible de revenir au jeu face à Huttwil.

Il ne faut pas forcément se fier au classement. En l’occurrence, pour Huttwil, l’adversaire du HCV Martigny mercredi, il n’est pas flatteur. Onzième, quatre points d’avance seulement sur Lyss, dernier de classe, c’est très loin de correspondre aux attentes en début de saison. Huttwil vaut mieux que ce rang. «Il n’est pas à sa place», confirme Laurent Perroton. «Il y a une explication très simple à cette position. Huttwil a été confronté, comme nous, à une avalanche de blessés. Durant trois mois, il a été privé de ses atouts offensifs, de ses joueurs du premier bloc qui étaient régulièrement décisifs et qui réalisaient 60% de leurs buts. Ainsi, au lieu de gagner ses matchs grâce à ses leaders, Huttwil les a souvent perdus d’un rien. Il a accusé par la suite une crise de confiance.»

Deux confrontations en quatre jours

Les Bernois sont toutefois en train de redresser la situation. Ils ont battu Arosa et ont chipé un point à Bâle. «C’est une équipe qui va engranger beaucoup de points ces prochaines semaines», pronostique l’entraîneur du HCV Martigny. «Elle va finir très fort la saison régulière. Je n’ai pas le moindre souci pour elle. Huttwil disputera les play-off. Ce sera même une formation qu’il vaudra mieux éviter en quart de finale. De notre côté, nous l’affronterons deux fois en moins d’une semaine. Ce n’est pas jamais évident. Je me méfie beaucoup de cette double confrontation. Lors du premier tour, nous étions menés 4-1 après deux tiers avant de l’emporter 5-4 à Huttwil. S’il avait été au complet, nous ne serions pas revenus au score.»

En Coupe de Suisse, le HCV Martigny n’a pas véritablement tremblé pour éliminer Prilly. Il affrontera, lors du dernier tour de qualification, Rarogne (2e ligue) dans sa nouvelle patinoire. «C’est un derby, il faudra rester prudent d’autant que ce match interviendra en pleine série de play-off. Nous aurons disputé les deux premiers matchs des quarts de finale. C’est assez bizarre comme calendrier. Ce ne sera pas évident de s’adapter.»

Colin Loeffel peut-être de retour

De son côté, le HCV Sion accueillera Yverdon lors de ce dernier tour. Les deux équipes possèdent le même nombre de points. «Il est tout à fait possible de compter deux équipes du club au premier tour de la Coupe de Suisse, la saison prochaine», anticipe Laurent Perroton. «Les deux auraient l’assurance d’accueillir une équipe de ligue nationale. C’est plutôt alléchant.»

Au niveau de l’effectif du HCV Martigny, Romain Seydoux, Daniele Marghitola et Vincent Guex sont toujours absents. «Il est possible que Colin Loeffel retrouve la glace. Une décision sera prise au dernier moment. J’ai besoin de retrouver ces buteurs. Ils font défaut depuis quelque temps.»

Le HCV Martigny n’a toujours pas déniché un deuxième gardien. Il fait toujours appel à Anthony Pittolaz pour seconder Yann Fèvre.

A lire aussi : Hockey: le HCV Martigny s’appuie sur ses défenseurs pour battre Coire