Réservé aux abonnés

Haro sur les récidivistes

Face à la montée de la violence, les partis demandent plus de fermeté. Notamment contre les récidivistes. L'expulsion des étrangers sur le devant de la scène politique.
02 août 2015, 19:18

Après la bagarre et les coups de feu qui ont fait un mort et deux blessés dimanche à Martigny, l'enquête de police privilégie pour l'instant la thèse d'une simple altercation qui a gravement dégénéré entre deux groupes qui se connaissaient, mais n'avaient pas de graves contentieux à régler. Ce qui est d'autant plus inquiétant, au vu du drame qui en a résulté. Quant aux quatre formations politiques martigneraines, elles disent leur ras-le-bol de ces actes de violence qui agitent la ville. Premiers visés par ces politiques, les récidivistes, connus de la justice et des forces de police.

Voici les...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois