Grève des femmes: elle s’invite aux 5 continents à Martigny

A Martigny, c’est le Festival des 5 continents qui offre une tribune de choix à la grève des femmes.
14 juin 2019, 11:20
Constance Michellod du comité directeur des 5 continents et Lirija Namani présentent l'une des banderoles posées dans l'enceinte du Festival des 5 continents.

Seule ville du Valais romand à n’avoir programmé aucune animation officielle ce 14 juin, Martigny serait-elle insensible à la cause féminine? «Pas du tout. Si nous avons finalement renoncé à n’organiser ni marche ni manif spéciale en Octodure, c’était uniquement pour ne pas entrer en concurrence avec la Fête des 5 continents qui est à nos yeux un vrai hymne à la diversité», explique Lirija Namani membre du collectif et Martigneraine.

En savoir plus: Tout sur le Festival des 5 continents

La grève des femmes n’est d’ailleurs pas totalement absente du paysage martignerain. Habituellement réfractaires à toute propagation de message à caractère politique, les organisateurs du Festival des 5 continents ont en effet procédé ce vendredi matin à la pose de deux banderoles réalisées spécialement par les artistes d’Urban Art Academy. «Égalité – respect sinon rien»: tel est le message que pourront découvrir les visiteurs des 5 continents jusqu’à l’extinction de la fête dimanche aux petites heures. Entre-temps, deux des animatrices du collectif femmes se verront offrir une prise de parole sur la grande scène les chanteuses algériennes de Lemma interpréteront un répertoire jusqu'ici réservé aux hommes.

par Pascal Guex