Réservé aux abonnés

Zikamart: Vouipe, la capture du son et des tripes

Le duo à moitié valaisan a distillé ses beats organiques dans la longue nuit du Zikamart samedi. Orfèvres de l’onde et de l’image, les deux artistes sortent un nouvel EP, «Cosmic Hum». Rencontre.

28 oct. 2018, 18:47
En véritables artisans, Dimitri Güdemann (à gauche) et Nicolas Berger construisent un univers planant qui marie électro organique et mapping.

Vouipe. La guêpe, en patois. Celle qui virevolte au gré des airs et tient la nature pour foyer. Celle qui pique l’autre pour se défendre et pour exister. Celle qui le change, cet autre, en y laissant son empreinte. Le duo électro romand Vouipe déploie ses ailes à la manière de l’animal, desseins pernicieux mis à part. Volage et en quête absolue d’ondes, il pique des sons partout pour, ensuite, piquer son public aux tripes. Là où ça fourmille. Là où ça compte.

Analogiqueme...