Trois bonnes raisons d’aller à la première expo de Lego en Valais à Martigny

Alors que le film d’animation «La grande aventure Lego 2» sort en salle, les petites briques sont à l’honneur en cette fin de semaine à la salle communale de Martigny à l’initiative de deux véritables fadas, Jérémy Mabillard et Benoît Wiblé.

20 févr. 2019, 15:30
Jérémy Mabillard (à gauche) et Benoît Wiblé sont deux fadas de l'univers des Lego, passion qu'ils souhaitent partager ce prochain week-end à Martigny.

Qui, une fois dans sa vie, n’a pas manipulé des Lego? Si ce jeu conçu au début des années 30 au Danemark par Ole Kirk Christiansen vous est totalement étranger, l’occasion de combler cette lacune – car c’en est une! – vous sera offerte samedi et dimanche lors d’une exposition organisée à Martigny.

A l’enseigne de Brique Valais, cette initiative inédite est à mettre à l’actif de deux véritables passionnés, Benoît Wiblé, 32 ans, et Jérémy Mabillard, 27 ans, tous deux domiciliés à Branson/Fully. Benoît et Jérémy qui ont transformé les combles de leur maison en véritable caverne d’Ali Baba dédiée aux Lego, nous livrent trois bonnes raisons d’aller à Brique Valais à la salle communale.

1. De magnifiques créations à découvrir

Une vingtaine d’exposants en provenance de toute la Suisse romande seront au rendez-vous. «Les visiteurs pourront s’en mettre plein les yeux. Entre les pièces réalisées sur la base de notices de montage et les productions originales, il y aura vraiment de belles choses à voir et, qui sait, de quoi éveiller, de nouvelles vocations», s’enflamme Jérémy Mabillard, fraîchement élu à la présidence de LémanLUG, pour Lego User Group. Officiellement reconnue par le groupe Lego, cette association a pour ambition de mettre en contact les passionnés de Suisse romande et de faire connaître leurs créations.

 

 

2. Les enfants pourront mettre la main à la pâte

«Des Lego et des Duplo seront à la disposition des enfants dans un espace qui leur sera spécialement destiné», souligne Benoît Wiblé. Un concours sera proposé et une tombola dotée de magnifiques prix – des boîtes de Lego naturellement – sera organisé tout au long du week-end. Le public pourra par ailleurs prolonger son plaisir dans les salles obscures en assistant à la projection du film «La grande aventure Lego 2» qui sort ces jours.

 

Il y aura vraiment de belles choses à voir à la salle communale et, qui sait, de quoi éveiller de nouvelles vocations
Jérémy Mabillard, passionné de Lego et président de LémanLUG

3. Connaître les motivations de deux passionnés

Tout est Lego dans les combles de sa maison. «Il y a environ 350 000 pièces. S’il fallait citer deux montages, je dirais le Taj Mahal qui compte 5923 éléments et le château de Disney World qui en a nécessité plus de 4000», souligne Jérémy Mabillard.

Lorsqu’on lui demande si cette passion a un coût, il répond sans hésitation: «Entre 4000 et 5000 francs par année, je pense. Mais comme on dit, quand on aime…»

Franchement, pour des adultes, jouer aux Lego, ça fait quand même un peu ringard, vous ne croyez pas? Benoît Wiblé écarte la pique d’un regard plutôt appuyé: «Cette passion nous habite depuis notre enfance. Elle nous apprend à faire preuve de patience, de persévérance et de logique. Les Lego, c’est bon pour la tête, ça aide à rester jeune!»

 

Infos pratiques

Ouverture samedi 23 février de 10 à 18 heures et dimanche 24 février de 10 à 17 heures. Entrée: 5 francs (gratuit jusqu’à 16 ans). Infos sur www.briquevalais.ch

 

A lire aussi: 200 enfants vont participer à la 10e édition du championnat valaisan de robots