Murat Yakin effectue des débuts en douceur pour son premier entraînement à la tête du FC Sion

Murat Yakin dirige une première séance très légère à la tête du FC Sion sur le terrain synthétique de Charnot à Fully.

18 sept. 2018, 15:42
Murat Yakin dirige son premier entraînement à la tête du FC Sion sur la pelouse synthétique du FC Fully.

Murat Yakin effectue ses débuts à la tête du FC Sion sur le terrain synthétique de Fully. L’arrivée du technicien bâlois ne modifie pas une planification qui prévoyait cette délocalisation des entraînements durant la semaine avant le déplacement sur la surface caoutchoutée de la Stockhorn Arena de Thoune samedi. L’intronisation du technicien bâlois bouscule légèrement l’agenda hebdomadaire. Moins de quarante-huit heures après la qualification en Coupe de Suisse obtenue contre Lausanne, le calendrier initial promettait un jour de congé sans passage sur le terrain pour les joueurs de l’équipe sédunoise. La prise de contact les invite donc au complexe de Charnot après les présentations effectuées au siège du club à Martigny-Croix. La présence de quelques journalistes dépêchés spécialement de Suisse alémanique, la fréquentation de l’événement supérieure à celle des épisodes précédents lors d’un changement d’entraîneur, témoignent de la dimension nationale du nouveau mentor de la formation valaisanne. 

A lire aussi: La qualification du FC Sion contre Lausanne ne résout pas tous les problèmes rencontrés en championnat

Carlitos et Abdellaoui toujours indisponibles

L’entrée en matière du Bâlois, encadré par Christian Zermatten comme Maurizio Jacobacci son prédécesseur, dans son nouvel environnement s’opère dans la douceur. D’élément actif lors des cinq contre deux d’entrée de séance, il se mue en observateur lorsque le groupe évolue sous la direction de Sandy Guichard, le préparateur physique du FC Sion. Un travail de passes réunit tous les joueurs présents, gardiens compris, sur une moitié de terrain. Les titulaires du match de dimanche se retirent dans la foulée de ces enchaînements pour des exercices d’étirement, toujours en compagnie de Sandy Guichard. Leurs coéquipiers poursuivent la séance dans le rond central. Si Alexandre Song et Birama Ndoye ont retrouvé le terrain depuis le début de semaine, Carlitos et Ayoub Abdellaoui demeurent indisponibles. Au terme d’une heure et demie de travail, Murat Yakin livre ses premières impressions. Le nouvel entraîneur de l’équipe valaisanne demeure également dans l’attente du verdict définitif concernant les deux matchs de suspension dont il avait écopé sur le banc de Grasshopper au printemps, la sanction se montait à trois jours en première instance avant d’être allégée d’une ronde par l’instance de recours. La mise à l’écart du technicien était intervenue avant cette décision. La résolution de cette situation inédite dans le football suisse fera jurisprudence.
 

A lire aussi: FC Sion: comment Murat Yakin a séduit Christian Constantin