Les raisons de la démission de Jérôme Desmeules de la coprésidence de l'UDC du Valais romand

Un des deux coprésidents de l'UDC du Valais romand a décidé de se retirer de la présidence du parti. Il nous explique pourquoi.

21 août 2018, 08:59
/ Màj. le 21 août 2018 à 10:20
Jérôme Desmeules ne sera plus coprésident de son parti.

Un des deux coprésidents de l'UDC du Valais romand a décidé de se retirer de la présidence du parti.

Le député de Fully Jérôme Desmeules quittera la coprésidence de l'UDC du Valais romand le 23 août, date du prochain congrès de son parti. Il occupe cette fonction, aux côtés de Cyrille Fauchère depuis avril 2013, après avoir été secrétaire général de sa formation politique.

Un moment propice

Dans une lettre adressée aux instances dirigeantes de son parti, Jérôme Desmeules indique que ce retrait a été annoncé au comité depuis "plus d'une année". Il explique que "le moment lui paraît propice", puisque les élections fédérales sont encore éloignées. "Ce départ est motivé par le sentiment du devoir accompli", d’autant plus que l'UDC a pu se "maintenir et progresser", malgré le départ de son "leader historique", Oskar Freysinger, qui n'est pas cité nommément.

Jérôme Desmeules conserve son poste de député. Il reste aussi "à disposition du comité exécutif".

Cyrille Fauchère assume désormais seul la présidence de l'UDC du Valais romand.

Dans un communiqué de presse, le parti dit "avoir pris connaissance avec regret" de ce retrait même s'il était connu à l'avance et adresse à Jérôme Desmeules "ses sincères remerciements".