Le pulvérisateur agricole mû par drone testé à Fully

Agrofly a démontré ce matin à Fully les avantages de son pulvérisateur agricole mû par une plateforme volant de type drone. Un moyen plus précis et moins bruyant de procéder à l'épandage des vignes et autres surfaces agricoles qui sera opérationnel dès le début 2018.

26 oct. 2017, 14:20
La démonstration d'épandage par drone agricole organisé ce matin à Mazembroz/Fully par la société Agrofly a convaincu les invités présents du potentiel de cet engin.

«Appliquer les bons produits, au bon moment et au bon endroit!» Dès l’an prochain, un drone conçu par la start-up Agrofly pourra aider vignerons et agriculteurs à accomplir cette opération d’épandage idéale. «Avec plus de précision, plus de sécurité et moins de bruit», promet le directeur général Frédéric Hemmeler qui a présenté ce matin à Fully «ce pulvérisateur agricole mû par une plateforme volant de type drone.» 

Dix-huit mois de recherche ont été nécessaires à la start-up basée à Granges pour créer cet engin et obtenir les certifications nécessaires à son utilisation. Pour arriver à ses fins, Agrofly s’est entourée de techniciens et d’ un ingénieur agronome pour créer un drone en carbone et aluminium pourvu de 6 bras et 6 propulseurs avec une capacité de charge de 20 kg pour une autonomie de 20 minutes.

Ce bijou de pulvérisateur a un coût : 50'000 francs à l’achat, cours de formation du pilote et suivi technique compris.