Fully: la belle Usine veut mettre le théâtre au milieu du village

La programmation de la saison 2014-2015 de la belle Usine, à Fully, fait la part belle aux spectacles grand public avec l'ambition d'amener "tout le village au théâtre".

09 juil. 2014, 16:55
Marie-Thérèse Porchet en tête d'affiche de la 19ème saison de la Belle-usine.

En présentant ce matin sur sa saison 2014-2015, la 19e de son histoire, la belle Usine a dévoilé un objectif ambitieux: «tout le village au théâtre. «Cette ambition se traduit par une programmation réservant une place importante aux spectacles grand public, sans renier pour autant notre exigence de qualité», précise Mathieu Bessero-Belti, le président de l’association composée de bénévoles.

Etre un lieu de fête, de rencontre et d’échange. Telle est donc l’ambition de la belle Usine, ambition réaffirmée lors de la présentation, ce matin, de sa nouvelle programmation, dans un espace rythmé par les interventions d’artistes réalisées dans le cadre de la Triennale d’art contemporain. Mathieu Bessero-Belti se réjouit en tout cas de cette reconnaissance, ainsi que de l’affluence en constante progression enregistrée par ce haut lieu industrio-culturel. Mais l’homme de théâtre et ses sept autres camarades de comité visent encore plus haut: «Il y a dix-neuf ans, les fondateurs de la belle Usine ont rêvé un théâtre au village. Aujourd’hui, notre association poursuit cette utopie et en formule une autre: tout le village au théâtre!»

Et la belle Usine va inaugurer sa saison théâtrale avec un spectacle en plein air des Tréteaux du Monde. «C’est un puissant symbole de cette volonté d’ouverture vers le grand public», souligne Mathieu Bessero-Belti. Depuis vingt-cinq ans, cette troupe sillonne l’Europe pour aller à la rencontre de la population, et non seulement du public habitué aux salles de spectacle. Et pour attirer «tout le village au théâtre», la programmation réservera dans la foulée une place de choix à l’humour, avec Marie-Thérèse Porchet, le clown Gabidou, Marc Donnet-Monay puis, dès la mi-mai 2015, les Vilainsbonzhommes.

La petite salle de l’Usine, la D’zine, restera quant à elle réservée aux rendez-vous intimistes et aux découvertes. Elle accueillera notamment la nouvelle création de la compagnie valaisanne Héros Fourbus, un spectacle de marionnettes réservé aux adultes. «Quel que soit leur registre, tous les spectacles que nous proposons ont un point commun, leur qualité.»