Fully: de la joie sans gueule de bois à la belle Usine

Les petits chanteurs à la gueule de bois ont donné ce dimanche à la belle Usine de Fully un concert délicieusement régressif et décalé, qui a touché les petits comme les grands.
22 sept. 2015, 21:24
Concert des petits chanteurs à la gueule de Bois à la belle Usine de Fully.

Ce dimanche, la belle Usine de Fully proposait un concert tout public délicieusement puéril et décalé intitulé "Chansons douces et autres vers d’oreilles", interprété par un groupe de chaux-de-fonnier Les petits chanteurs à la gueule de bois.

Le trio loufoque réussit à merveille le pari d’emballer petits et grands grâce à des chansons un brin impertinentes et bien rythmées. Des textes drôles, un son pétillant, rock’n roll, enthousiaste, et des musiciens aux looks improbables de vieux rockers en culottes courtes, voilà un concept qui fait mouche. Frédéric Erard, Lionel Aebischer et Raphaël Pedroli ont distillé avec espièglerie un concert qui a séduit enfants et parents et qui fut une heure de franche rigolade.

Lorsque qu’ils entament une chanson comme celle des bisous, enfants et parents s’esclaffent de rire : « J’aime beaucoup, j’aime beaucoup ma mamie, mais quand elle m’embrasse c’est fini. Elle a le menton qui gratte couvert de gros poils qui râpent… J’aime pas les becs qui piquent, j’aime pas les becs de porcs-épics… C’est pas mieux du côté de papy… il me colle des becs baveux… j’aime pas les becs qui mouillent, j’aime pas les becs pour les grenouilles…»

« Derrière une apparente naïveté, se cache du vrai rock pour enfant, totalement décalé. » s’exclame un spectateur venu en famille du Bouveret et conquis par le spectacle. «J’adore leurs textes, c’est drôle et subtil, poétique» raconte Martine Monn, membre du comité de la Belle Usine de Fully.

Chaque famille est repartie le sourire aux lèvres et les disques en vente à la sortie ont eu un succès mérité. Pour sûr, ça va danser dans les chaumières!