Réservé aux abonnés

Fondation Gianadda: dix millions de visiteurs, et après?

La Fondation Pierre Gianadda a franchi mercredi une barre symbolique majeure, l’espace d’un instant qui résume quarante ans de grandeur. Mais aujourd’hui, c’est la question du futur qui se pose.
21 déc. 2018, 05:31
La Fondation Gianadda a mis Martigny et le Valais sur la carte mondiale de l’art. Son avenir occupe aujourd’hui beaucoup les esprits.

Ce titre peut sembler brutal. Ou revêtir une connotation aigre. Mais il ne faut pas le lire de cette façon-là. Dix millions de visiteurs, c’est, comme l’a maintes fois répété Léonard Gianadda, «inouï». Presque impensable ici, en Valais, à Martigny, ville de 18000 habitants que la Fondation a placée sur la carte de l’art mondial. Cependant, ce chiffre, même dans cette célébration de la grandeur et de la durabilité de la Fondation, marque à sa façon un tournan...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois