Foire du Valais: les feux bleus en démonstration pour nous apprendre à bien réagir après un accident de la route

Après un accident de la route, les premières minutes peuvent être décisives pour la survie des blessés. Chaque année, le BPA met à l'honneur des "Chevaliers de la route", ces gens qui ont eu les bons réflexes. Une distinction mise en avant durant la Foire.

08 oct. 2014, 15:34
Policiers, pompiers, ambulanciers, médecins doivent aussi pouvoir compter sur les premiers témoins d'un accident.

Que faire lorsqu’on arrive sur les lieux d’un accident et constate que des personnes sont en danger? La réponse à cette question a été apportée aujourd’hui par une démonstration en direct organisée par l’action «Chevalier de la route» dans le cadre de la Foire du Valais à Martigny. Avec le soutien des services d'urgence du canton du Valais, les visiteurs ont eu l’occasion de secourir les blessés et de s'essayer à la voiture-tonneau.

Très souvent, les premières minutes après l’accident sont décisives. De nombreuses personnes ont déjà eu le «bon geste» et pu ainsi amoindrir les conséquences d’un accident, et même sauver des vies. Depuis 1969, 459 d’entre elles ont été nommées «Chevalier de la route». Afin de sensibiliser la population et de montrer, par le biais d’une simulation réaliste, comment intervenir correctement et sûrement, l’action «Chevalier de la route» a présenté aujourd’hui à la Foire «Qui ose, sauve».