Des Touaregs à Martigny pour les Journées des cinq Continents

Un Forum pour la paix réunira plus de cent jeunes en lever de rideau des 20es Journées des cinq Continents au mois de juin prochain. Des Touaregs effectueront à cette occasion le déplacement du désert algérien du Hoggar au Manoir de Martigny.

21 mai 2013, 13:04
Les Touaregs apporteront leur témoignage et offriront au public la possibilité de découvrir l'Imzad, instrument méconnu et menacé de disparition.

Les Journées des cinq Continents célèbrent leur 20e anniversaire. Toute une série de manifestations marqueront l’événement au mois de juin prochain au cœur de Martigny. Un Forum en faveur d’une culture de paix avec la participation d’un groupe de Touaregs du 24 au 28 juin précédera le feu d’artifice des 28 et 29 juin, le traditionnel festival organisé sur la place du Manoir et ses abords immédiats.

«Le Forum pour la paix a déjà été organisé à cinq reprises depuis 2003, mais c’est la première fois qu’il est destiné à la jeunesse, aux 15-25 ans en priorité», souligne Mads Olesen, le programmateur et coordinateur des Journées des 5 Continents. «Depuis vingt ans, notre manifestation offre une occasion unique de rencontres, de découverte, de fraternité, d’échanges et de respect des différences. Le Forum cherche à promouvoir cette reconnaissance mutuelle en privilégiant le dialogue et la complémentarité entre les cultures. Véritable laboratoire de la démocratie, il entend favoriser la diversité et œuvrer à la construction de la gestion de la société de demain», résume le responsable.

Du 24 au 28 juin, huit yourtes destinées à recevoir autant d’ateliers de travail seront installées en cercle aux alentours du Manoir de la ville. A partir de 19 h 30, le public aura accès au site. Pour ce «Campus Forum», Mads Olesen s’est assuré la participation d’un groupe d’une vingtaine de Touaregs de la région du Hoggar, en Algérie. «Ils apporteront leur témoignage sur la culture qui est la leur et auront le privilège de se produire sur scène en soirée, l’occasion pour le public de découvrir l’Imzad, instrument méconnu et menacé de disparition», note notre interlocuteur. Chaque groupe de jeunes devra en outre  laisser une trace de son passage dans les yourtes. «Une petite exposition sera ainsi montée, visible les 28 et 29 juin. Le village des yourtes sera en effet intégré dans le festival des cinq Continents», conclut le responsable.