Réservé aux abonnés

Des compositions qui désarçonnent...

Diana Sudan expose ses drôles de dessins au Centre de loisirs.
22 avr. 2014, 00:01
data_art_2285826.jpg

Etrange monde pictural que celui de Diana Sudan. Hôte du Centre de loisirs et culture de Martigny durant un mois, la jeune artiste suisse y présente ses dessins de "Femme animal". Tout un programme couché sur le papier à l'aide d'acrylique, Neocolor, feutre et autre gouache.

"Mes créations font appel à notre instinct primaire, à l'animal qui sommeille au fond de chacun de nous" , explique la jeune femme qui a voyagé très jeune et a ramené d'Asie notamment tant de richesses artistiques. " La femme occidentale actuelle semble avoir toutes les cartes en main pour développer son potentiel instinc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois