Réservé aux abonnés

Des chiffres qui ne disent pas tout

La baisse des exportations de vins suisses ne fait pas paniquer les professionnels. Les causes sont connues et la cote de nos meilleurs crus, elle, se renforce.

22 janv. 2008, 05:01

Dimanche, un communiqué d'agence annonçait une «importante baisse des exportations de vins suisses pour 2007». Se basant sur des chiffres des neuf premiers mois de l'année, on y annonçait un probable recul pouvant atteindre 60%, notamment en raison du «fléchissement des ventes en Allemagne».

Directeur de l'Association suisse du commerce des vins, Ernest Dällenbach déplore la teneur de la dépêche qui se baserait sur des données incertaines. «Ces chiffres sont sujets à caution. On ne sait pas s'ils incluent ou non la réexportation de vins étrangers vers d'autres pays.» Autrement dit, on ne sait p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois