Réservé aux abonnés

Coronavirus: le Valais n’entend pas fermer ses boîtes de nuit

Après avoir limité le nombre de clients dans les boîtes de nuit à 100 personnes, notre canton n’entend pas prononcer de fermeture généralisée. De crainte de voir les fêtards se disperser dans la nature.

28 juil. 2020, 12:00
Alors que plusieurs cantons alémaniques ont décidé de fermer les boîtes de nuit, le Valais préfère jouer la carte de la prévention (illustration).

«Prononcer la fermeture totale des boîtes de nuit et discothèques risque de ne faire que déplacer le problème dans la nature et rendre la situation ingérable en l’absence de traçage.» Le Dr Christian Ambord en vacances, c’est son remplaçant, le Professeur Nicolas Troillet, qui précise la position actuelle du canton sur la problématique des risques de contamination dans les night-clubs. 

La fermeture comme seule option?

Le Valais ne s’aligne ainsi pas sur la position du présid...