Bovernier: Pro VTT passe la vitesse supérieure et espère être entendu par les autorités locales

Pro VTT a fait opposition au projet de la commune de Bovernier d’interdire le VTT sur certains sentiers et a lancé une pétition qui a réuni plus de 1000 signatures à ce jour.

24 janv. 2017, 13:51
Laurent Savioz, président de Pro VTT (à g.), et Joakim Faiss, réd' en chef de Vélo romand, mettent la pression sur la commune de Bovernier.

Pro VTT ne relâche pas la pression. L’association qui assure la promotion de ce sport sous toutes ses formes a fait opposition au projet de la commune de Bovernier de bannir la circulation des vélos sur plusieurs sentiers dans le vallon de Champex et dans le secteur des Ecoteau. La mise à l’enquête publique de ce projet vient de prendre fin. Une douzaine d'oppositions ont été déposées.

Une pétition a aussi été lancée via le site internet de l’association. En ligne depuis le 16 janvier, elle a recueilli à ce jour plus de 1000 signatures, dont 900 environ ont été certifiées. «Quelque 20 000 personnes ont en outre été atteintes grâce à la page Facebook liée à notre site», observe Laurent Savioz, président de Pro VTT.

Président de Bovernier, Marcel Gay indique que «la municipalité prend acte de cette levée de boucliers et va traiter ce dossier lors de sa prochaine séance ordinaire.» Selon Marcel Gay, «il n’est pas obligatoire de faire opposition pour être écouté, voire entendu à Bovernier.»