Aucune infection virale à l’hôpital de Martigny après la découverte d’un coloscope contaminé

Le coloscope contaminé détecté à l’hôpital de Martigny fin 2018 n’aura affecté aucun patient. L’Hôpital du Valais exclut tout contact avec des virus.
21 janv. 2019, 14:27
Aucune infection virale n'a été détectée à l'Hôpital de Martigny à la suite de la découverte d'un coloscope contaminé.

Le coloscope contaminé par des bactéries utilisé en décembre dernier à l’hôpital de Martigny n’aura finalement affecté aucun patient.

À lire aussi: Quatorze patients ont été traités avec un coloscope contaminé à l’Hôpital de Martigny

«Les consultations et analyses réalisées auprès de 14 patients en raison d’un problème rencontré avec l’appareil ayant servi pour leur coloscopie à Martigny ont permis d’exclure tout contact avec des virus», annonce ce lundi l’Hôpital du Valais dans un communiqué. Aucun des patients concernés n’a été ainsi trouvé porteur des virus HIV ou de l’hépatite B et C.

Appareil entièrement révisé

Ce sont des contrôles de routine effectués sur les coloscopes de l’hôpital de Martigny qui avaient permis de révéler la présence de bactéries en quantité inhabituelle sur un des appareils. L’Hôpital du Valais avait alors immédiatement décrété que les bactéries identifiées n’étaient pas dangereuses sans exclure toutefois que des virus ne pouvant pas être recherchés sur le coloscope aient contaminé l’appareil. Les analyses réalisées auprès des patients concernés ont donc finalement permis d’écarter ce cas de figure. «En effet, aucun d’entre eux n’a été trouvé porteur d’un virus qui aurait théoriquement pu être transmis lors de l’examen.»

Dès réception des résultats établissant la présence des bactéries, le coloscope en question avait été immédiatement retiré. Il a été envoyé au fabricant pour une révision détaillée. «Il ne sera réutilisé que si un suivi intensif démontre que le problème détecté par les contrôles de l’Hôpital du Valais a disparu», annonce l’hôpital.

par Pascal Guex