Réservé aux abonnés

"Au début, mon éducateur en a drôlement bavé!"

06 mars 2012, 00:01
data_art_689149

"Comment était mon parcours? Oh, catastrophique!" , lance d'emblée Shkelqim , 26 ans. Ce jeune, originaire du Kosovo, est accompagné par Mathieu Moulin depuis cinq ans. "Quand il est arrivé chez moi, les feuilles giclaient dans tous les sens. J'en avais ras le bol. Il y avait trop de factures; je n'avais pas de formation, pas de travail et pas d'argent. Tout ça, à cause de ma maladie" , explique Shkelqim.

Epileptique, il n'était pas capable de mener à terme une formation adéquate, malgré de multiples essais dont une formation avortée au centre ORIF. Aujourd'hui, Shkelqim est rentier de l'A...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois