Réservé aux abonnés

Appelés à se transformer en anges gardiens

Plus la saison avance, plus les gardiens prennent de l’importance. Eclairage avec Thomas Hagmann, entraîneur des portiers de Viège qui reçoit Langenthal ce soir dans le deuxième acte des quarts de finale.
27 févr. 2018, 00:01
Viège, Litterna Halle

Archives joueurs et Staff du HC Viège.

Reto Lory



Christian Hofmann/Le Nouvelliste

Tous les yeux sont braqués sur sa performance. La moindre erreur de sa part peut se transformer en but. Et le voilà pris en grippe par le public. A contrario, il sera adulé en cas de prestation de choix. Oui, le gardien de hockey porte une énorme part de responsabilité dans le succès ou la défaite d’une équipe. Son implication devient même cruciale en play-off. «Vous pouvez gagner un championnat avec un excellent gardien, deux étrangers performants et quelques joueurs suisses intéressants», confie Dany Gelinas, ancien entraîneur d’Ajoie, Bâle ou encore de Sion. «J’ai plutôt envie de dire qu’un...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois