Réservé aux abonnés

Martigny: cinq femmes accusent un «prédateur sexuel»

Accusé d’avoir piégé des femmes alcoolisées à son domicile, un Martignerain risque six ans de prison, notamment pour viol. Le procureur parle de «prédateur sexuel». L’accusé se dit totalement innocent.

05 nov. 2019, 17:19
Le prévenu à son arrivée au Tribunal de Martigny mardi matin.

Scène inhabituelle ce mardi au Tribunal de Martigny. La salle d’audience est coupée en deux par une palissade en bois, afin d’éviter une proximité oppressante entre l’accusé et ses accusatrices. D’un côté, un homme de 31 ans qui risque six ans de prison. De l’autre côté de la paroi, cinq jeunes femmes qui ne se connaissent pas ou peu et qui l’accusent de viol, tentative de viol, contrainte sexuelle ou encore actes d’ordres sexuels sur des personnes incapables de résistance.

Tou...