Jeune mathématicien bagnard à l'honneur

Alain Rossier a obtenu une médaille de bronze aux Olympiades internationales de mathématiques, en Argentine.

08 août 2012, 10:55
Alain Rossier s’entraîne jusqu’à 15 heures par semaine avant une compétition.

A 17 ans, Alain Rossier a déjà neuf concours de mathématiques à son actif. Son dernier exploit: une médaille de bronze aux Olympiades internationales de mathématiques à Mar del Plata, en Argentine.

Il n’y a pas eu de déclic. Alain raconte que cette passion est née vers l’âge de 5 ou 6 ans, à l’école, où il s’est vite rendu compte que cette matière lui plaisait bien plus que les autres. «Bon, papa dit que c’est lui!», ajoute-t-il avec humour. Ce qu’il aime dans les maths? «C’est une science exacte, il n’y a pas de place pour l’imprévu et une seule réponse est possible».

Mais les mathématiques, c’est un vrai sport de neurones. Et comme dans tous les sports, cela demande beaucoup d’entraînement. Avant les concours, Alain explique qu’il s’entraîne 2 voire 3 mois à l’avance et jusqu’à 15 heures par semaine. Le Bagnard vise d’ailleurs une première place aux Jeux logiques de Paris à la fin de ce mois. «J’ai déjà réussi une fois, pourquoi pas deux!». Concernant les Olympiades de l’an prochain, il espère monter d’une marche sur le podium et obtenir la médaille d’argent.

Dans la vie, le jeune homme voue une passion pour le sport en général et pour le football en particulier. Concernant les études, après une dernière année au collège de Saint-Maurice, c’est à L’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne ou Zurich qu’il envisage de poursuivre son cursus.