Réservé aux abonnés

Il a fouillé les dessous de Dame Octodure...

A la retraite depuis ce jour, l’archéologue cantonal a consacré 42 ans de sa vie à mettre son nez dans le sol de Martigny.
30 oct. 2015, 23:42 / Màj. le 31 oct. 2015 à 00:01
Martigny - 29 octobre 2015 - François Wiblé, archéologue cantonal, prend sa retraite. photo: Sabine Papilloud WIBLE3

In-ta-ris-sable! Avec quarante-deux ans de recherches archéologiques à Martigny et plus de 80 chantiers conduits sous sa supervision – de la tranchée d’une route à un garage souterrain de plusieurs milliers de mètres carrés –, il est une véritable encyclopédie vivante des dessous de la cité des bords de la Dranse. A l’heure de tourner la page – l’archéologue cantonal qu’il a été durant vingt-neuf ans part à la retraite aujourd’hui même –, François Wiblé feuillette l’album-souvenir d’un parcours entamé en 1974, l’année de sa nomination comme directeur des fouilles d’Octodure. Il n’avait alors q...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois