Zinédine Zidane à Lausanne avec les M14: "Fonce et travaille"

Invité depuis plusieurs mois par l'association vaudoise Passion Foot, Zinédine Zidane a tenu sa promesse. Il débarque à Lausanne pour diriger une séance d'entraînement des meilleurs éléments M14 du canton. En toute décontraction, l'entraîneur du Real Madrid évoque d'abord son métier d'entraîneur et sa carrière devant les journalistes avant de fouler la pelouse de La Pontaise.
03 oct. 2016, 22:27
Zinédine Zidane a fait l'aller et retour de Madrid à Madrid pour honorer sa promesse de soutenir l'association vaudoise Passion Foot en dirigeant une séance d'entraînement des juniors M14.

Les meilleurs éléments des M14 du canton de Vaud déballent leur cadeau de Noël avant l'heure. Zinedine Zidane débarque lundi de Madrid pour diriger une séance d'entraînement à Lausanne. L'événement attire près de 5000 spectateurs, soit une affluence supérieure la fréquentation moyenne de l'enceinte vaudoise lorsque le deuxième de Super League y évolue.

Avant de fouler la pelouse en compagnie de ses protégés d'un jour, l'entraîneur du Real Madrid s'exprime face à la presse, en toute sérénité et en toute décontraction. Les jeunes et leur chemin vers le succès demeurent un sujet moins sensible que la baisse des régimes des «Merengues», auteur de trois matchs nuls consécutifs en Liga.

L’entraînement que vous donnez aux jeunes aujourd’hui change-t-il des séances que vous dirigez avec le Real Madrid?

A cet âge-là, 13 ans, l’approche change par rapport à celle que je suis chaque jour avec les pros du Real. Elle se base sur le plaisir qu’ils doivent ressentir, une valeur essentielle. Le foot pour eux est d’abord le plaisir d’être avec les copains. La compétition et ses exigences interviennent plus tard. Cela dit, mes joueurs sont aussi des grands gamins. Ils sont à l’écoute, ils veulent toujours progresser. Christiano Ronaldo évolue constamment avec l’ambition de marquer des buts et de gagner les matchs, que ce soit en Ligue des Champions ou à l’entraînement.

Quel message adressez-vous aux jeunes qui veulent devenir des Zidane?

«Restez vous-mêmes, ne cherchez pas à copier». Un jeune doit faire ce qu’il aime. Dès mes premières années, j’ai cru et je crois toujours au travail. Si quelqu’un a la passion du foot, je lui dis «fonce et travaille».

De quels techniciens connus durant votre carrière de joueur vous inspirez-vous?

De tous ceux que j’ai rencontrés. Guy Lacombe a joué un rôle important dans ma formation. Les entraîneurs les plus importants sont ceux avec qui vous travaillez au départ de votre carrière. Ils vous donnent quelque chose pour la suite. Je retiens la maîtrise tactique de Marcello Lippi, le jeu de Vicente Del Bosque et un peu tout d’Aimé Jacquet. Avec tout cela, j’essaye de faire du Zidane.

par Stéphane Fournier