Une victoire et une défaite pour la Nati avant sa venue à Neuchâtel

Après avoir pris la mesure de la Biélorussie 5-2 jeudi soir à Grodno, la Suisse s'est inclinée 2-1 t.a.b. dans la même patinoire et face au même adversaire. Inti Pestoni a été le seul buteur helvétique.
18 avr. 2014, 21:15
Le sélectionneur national Sean Simpson et ses hommes seront présents à la Patinoire du Littoral de Neuchâtel vendredi prochain.

Contrairement au premier match, où l'équipe nationale avait rapidement pris les devants en menant 5-1 dès la 27e minute, les attaquants ont eu de la peine à trouver le chemin des buts. Sean Simpson a dû regretter que Suri manque le 1-2 à la 52e et que Rüfenacht ne tue pas le match à treize secondes de la fin de la prolongation.

La partie s'est donc jouée aux tirs au but, comme vendredi dernier à Arosa face à la Suède. Mais avec un résultat différent, puisque la Suisse a échoué dans ses trois tentatives et que Kalyuzhny a réussi le seul tir au but biélorusse.

La formation de Sean Simpson a concédé beaucoup trop de pénalités, mais le box play a plutôt bien fonctionné, même si le but biélorusse est tombé en supériorité numérique à la 27e de la crosse de Kisly.

Heureusement, la Suisse n'a mis que quatre minutes pour égaliser, par l'entremise de Pestoni en avantage numérique.

Jeudi lors de sa victoire 5-2, la sélection helvétique s'est montrée convaincante en supériorité numérique, comme cela avait été le cas la semaine dernière face aux Suédois. Robin Grossmann (1-1, 10e) et Reto Suri (4-1, 25e) ont trouvé ainsi la faille en power play. Le deuxième but helvétique, inscrit 85'' après l'égalisation par Clarence Kparghai, tombait en outre alors qu'une pénalité différée avait été signalée par les arbitres. Même le 3-1, signé Benjamin Plüss (24e), était le fruit d'un jeu de puissance puisqu'il était inscrit alors que la Biélorussie évoluait au complet depuis deux secondes...

La Suisse se prépare maintenant à affronter deux fois la République tchèque: vendredi 25 avril à Neuchâtel et dimanche 27 à Bâle. Deux rencontres auxquelles participeront Roman Josi et Damien Brunner. Trois joueurs de Genève-Servette pourraient également faire leur apparition: Tobias Stephan, Denis Hollenstein et Kevin Romy. Quant à Goran Bezina, sa présence n'est absolument pas garantie.

Télégramme:

Biélorussie - Suisse 2-1 t.a.b. (0-0 1-1 0-0 0-0)

Grodno: 2'200 spectateurs. Arbitres: Sidorenko/Amozov, Dedyulya/Golyak (Bié). Buts: 27e Kisly (Antonov/à 5 contre 4) 1-0. 31e Pestoni (à 5 contre 4) 1-1. Tirs au but: Suri -, Andrei Kostitsyn -; Plüss -, Kalyuzhny 1-0; Pestoni -.

Pénalités: 5 x 2' contre la Biélorussie, 9 x 2' + 10' (Froidevaux) contre la Suisse.

Biélorussie: Mezin; Karev, Denisov; Goroshko, Stas; Usenko, Antonov; Filichkin; Andrei Kostitsyn, Kalyuzhny, Sergei Kostitsyn; Yefimenko, Kovyrshin, Ugarov; Kisly, Volkov, Drozd; Yeliseyenko, Osipov, Dadonov; Gavrus.

Suisse: Genoni; Schlumpf, Guerra; Kamerzin, Ramholt; Kukan, Vauclair; Huguenin, Kparghai; Berger, Froidevaux, Scherwey; Neuenschwander, Monnet, Plüss; Pestoni, Rüfenacht, Suri; Martschini, Walser, Grossmann.

Notes: la Suisse sans Ambühl ni Déruns (surnuméraires). 25e tir sur le poteau de Kalyuzhny.