Réservé aux abonnés

Une bosse, mais pas de plaies

Animation freestyle sur les pistes des Marécottes samedi. De jeunes riders de la région sont venus s'éclater aux Marécottes sur la bosse à Norbert.

21 févr. 2011, 05:02

«Un champ de patates.» C'est l'expression qu'a utilisée samedi dernier Matt Rouiller, responsable du contest freestyle du festival, pour qualifier la réception du saut désormais officiellement baptisé «la bosse à Norbert». Norbert comme l'ancien chef d'exploitation de la station des Marécottes, qui un jour d'infortune avait planté son ratrack sur la piste de l'Eau-Neuve. Avec le manque de neige, on aurait pu y voir un mauvais présage pour les riders de ce week-end, les premiers à sauter la fameuse bosse. Une sorte de remake de l'histoire de Norbert, sans la chenillette. Il n'en fut rien. «Les ...