Réservé aux abonnés

Un amour dévorant

Dominique de Rivaz explore les lisières de la folie avec humour et légèreté.

12 oct. 2012, 00:01
data_art_1132199.jpg

" L'écriture, comme la photographie, s'élabore dans une grande solitude. Le contraire du cinéma." DOMINIQUE DE RIVAZ ROMANCIERE, CINEASTE

"Cannibale: gastronome de l'ancienne mode qui reste attaché aux saveurs simples et qui milite pour l'alimentation naturelle pré-porcine", écrit un Anglais cité par Dominique de Rivaz dans les premières pages de Rose Envy, son dernier roman. Depuis l'adolescence, l'héroïne de Rose Envy mange l'intérieur de sa bouche. La mort de son fils, puis de son mari, rompent l'équilibre fragile de ses guérisons. Une fois de plus, Dominique de Rivaz explore les lisières ...