Réservé aux abonnés

Un agriculteur révolté

Intoxiqué par un herbicide de Monsanto, Paul François est devenu un militant antipesticides.

27 avr. 2019, 00:01
DATA_ART_5992773

Un céréalier qui s’invite chez l’un des plus grands fabricants mondiaux de pesticides, afin de témoigner de l’intoxication qu’il a subie: voilà qui n’est pas courant. C’est pourtant ce qu’a fait, hier, Paul François (55 ans) à Bonn (All), en poussant les portes de Bayer-Monsanto à l’heure de l’assemblée générale. Il a demandé la démission du PDG, Werner Baumann.

Empoisonné par l’herbicide Lasso en 2004, l’agriculteur de Charente, qui tient une exploitation à Bernac (sud-ouest), mène un combat judiciaire depuis douze ans contre ce géant de l’agrochimie, devenu Bayer-Monsanto à la suite d’une fus...