Ukraine: John Kerry accuse Moscou de "tromperie"

Alors que, sur le terrain, la tension monte chaque jour d'un cran entre l'Ukraine et la Russie, le secrétaire d'État américain John Kerry accuse Moscou de ne rien faire pour appliquer les accords de Genève et d'alimenter l'instabilité dans l'est du pays.
25 avr. 2014, 08:11
Pour John Kerry, la Russie fait tout pour que la crise dans l'est de l'Ukraine se poursuive.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a accusé jeudi la Russie de se livrer à la tromperie afin de déstabiliser l'Ukraine. Moscou "n'a pas pris la moindre initiative pour mettre en oeuvre l'accord conclu il y a une semaine à Genève", a-t-il lancé.

Le chef de la diplomatie américaine a estimé que le Kremlin "alimentait cette même instabilité" qu'il affirmait vouloir réprimer et qu'il menait une tentative "d'étranglement" afin d'empêcher le processus démocratique en Ukraine.

Si la Russie poursuit dans cette voie en Ukraine, elle commettra une erreur coûteuse, a ajouté M. Kerry. Selon lui, Moscou dispose désormais d'un temps réduit pour changer d'attitude à l'égard de l'Ukraine.

"La fenêtre pour changer de stratégie se referme", a dit M. Kerry devant la presse. "Le président (russe Vladimir) Poutine et la Russie sont confrontés à un choix. Si la Russie choisit le chemin de la désescalade, tout le monde l'accueillera avec satisfaction.

"Si la Russie ne choisit pas cette voie, le monde va s'assurer que le coût pour la Russie ira croissant", a-t-il ajouté. Il a également relevé que les dirigeants ukrainiens ont "depuis le premier jour" tenu leurs engagements.