Ski alpin: Marc Gisin ne s’alignera pas en Coupe du monde cet hiver

Le Suisse Marc Gisin ne participera pas aux courses de la Coupe du monde cet hiver. Victime d’une lourde chute en décembre 2018, il dit n’avoir pas encore totalement digéré cet accident sur le plan mental. Urs Kryenbühl risque lui aussi de ne plus concourir cette saison.

15 janv. 2020, 10:05
/ Màj. le 15 janv. 2020 à 18:29
Marc Gisin a pris cette décision après le premier entraînement de la descente du Lauberhorn à Wengen.

Marc Gisin (31 ans) ne s’alignera pas en Coupe du monde cet hiver. Il a pris la décision après le premier entraînement de la descente du Lauberhorn à Wengen.

Victime d’une très lourde chute en décembre 2018 à Val Gardena, Marc Gisin n’a plus disputé la moindre course depuis. Il était dans l’effectif de Swiss-Ski avant les descentes de Lake Louise, Beaver Creek et Val Gardena, mais n’a participé qu’aux entraînements.

 

 

Le skieur d’Engelberg estime qu’il est prématuré de se lancer dans une véritable course. Les blessures physiques (côtes cassées et perforations des poumons notamment) sont certes guéries depuis longtemps, mais Gisin n’a pas encore totalement digéré l’accident sur le plan mental.

Mardi, lors du premier entraînement sur le Lauberhorn, Gisin a terminé 82e et dernier. Il a skié relevé depuis le Hundschopf. «J’ai pu skier à fond jusqu’à la Minschkante, raconte-t-il. Mais, dès lors, j’ai commencé à skier de manière trop passive, sur la retenue, et tout s’est effondré. C’est un peu ce qui s’est passé à l’entraînement à Beaver Creek.»

Cette période m’a pompé beaucoup d’énergie et a été frustrante.
Marc Gisin, skieur suisse

Le chemin est donc visiblement encore long pour Gisin. «J’ai travaillé très dur depuis ma chute. D’abord tout seul pour la préparation physique, puis avec l’équipe. Cette période m’a pompé beaucoup d’énergie et a été frustrante.» Le skieur espère réintégrer l’équipe d’ici à la fin de la saison. «Et là, nous verrons bien quelle sera la suite.»

Kryenbühl ne skiera peut-être plus cette saison

Victime d'une chute à l'entraînement à Wengen, Urs Kryenbühl souffre d'une déchirure à la cheville droite, au niveau de la syndesmose. Le skieur ne doit pas subir d'opération mais pourrait ne plus concourir cette saison.

A lire aussi : Ski alpin: Urs Kryenbühl s’est blessé à un pied lors de l’entraînement de la descente de Wengen

Marco Kohler, qui milite en Coupe d'Europe, est lui aussi tombé sur le Lauberhorn, où il officiait comme ouvreur. Lourdement touché notamment au genou (ligaments interne et croisés, ménisque), il va se soumettre à une intervention chirurgicale et sera absent pour une longue durée.