Santé: aller à l'école avec le Pédibus

Faire bouger les petits, tout en simplifiant la vie des parents. Le pédibus, un moyen simple et sûr pour aller à l'école.

06 juin 2013, 06:56
data_art_1621863.jpg

Le chemin de l'école est bien plus qu'un simple itinéraire... c'est un lieu d'apprentissages, de découvertes où l'enfant acquiert des compétences importantes. Ils améliorent leur motricité et gagnent en indépendance. Le sens de l'orientation se forge, les amitiés se nouent... Mais une éducation routière est indispensable et cela débute avec les parents! Quelques initiatives originales pour sécuriser le chemin de l'école ont vu le jour,...

Tous à Pédibus

Tout le monde à la queue-le-le, des petites mains agrippées à une corde qui les soude le temps d'un parcours, une dose de bonne humeur, et voilà qu'une ribambelle d'enfants apprivoise le chemin de l'école. Pédibus, ça marche comme un vrai bus, mais... à pied!

A pied, à l'école, accompagné, une solution originale et ludique qui vise à faire bouger les enfants tout en simplifiant la vie des parents et en assurant la sécurité des plus petits sur le chemin de l'école.

"Le Pédibus s'adresse aux écoliers des classes enfantines et de première, voire deuxième primaire. Dès le plus jeune âge, ils sont rendus attentifs aux pièges de la circulation routière. C'est un premier pas vers l'autonomie" explique Mme Fabienne Degoumois, coordinatrice du Pédibus en Valais et collaboratrice du Centre alimentation et mouvement à Sion.

"Dans de nombreux cas, les parents ont pris la fâcheuse habitude d'amener en voiture leur enfant à l'école pour des raisons de commodité et d'habitude sociétale ".

Pédibus en Valais, c'est 36 lignes réparties principalement le long de la plaine du Rhône, dont 2 lignes haut-valaisannes à Salquenen activées en 2012.

"Le Pédibus est un projet encore trop méconnu. On le voit comme une réalisation complexe requérant compétences et financement. Après quelques explications, les parents comprennent rapidement le bon sens du concept Pédibus qui est écologique, convivial, sûr et gratuit".

Durant l'année scolaire 2012-2013, 240 petits Valaisans sont allés à l'école en Pédibus et 200 parents se sont engagés pour garantir le succès du programme auquel 20 communes valaisannes participent d'ores et déjà.

"Ce n'est pas compliqué à mettre en place. Il suffit souvent d'un acteur motivé, tel qu'un parent, une direction d'école, un membre d'une commission scolaire, un conseiller communal, une association de parents d'élèves ou d'une police municipale qui prend les devants pour que soit créée une ligne Pédibus ..."

Les dangers de la route

En Romandie, le concept a fait du chemin puisque le Pédibus fonctionne aussi dans les cantons de Genève, de Vaud, de Fribourg et du Jura. Et sur le même modèle: l'itinéraire est déterminé par les parents. L'horaire est choisi en fonction des besoins des familles. Les arrêts sont signalés par des panneaux.

Les conducteurs et conductrices qui mènent le Pédibus à tour de rôle sont le plus souvent des parents mais peuvent aussi être des mamans de jour, des grands-parents, des aînés du quartier... "Les conducteurs peuvent contracter une assurance gratuite auprès du Bureau de prévention des accidents (BPA) à Berne. C'est pour les adultes-conducteurs une sécurité supplémentaire".

Chaque Pédibus circule à la fréquence qui lui est utile.

"L'enfant avant l'âge de 7 ans est vulnérable aux dangers de la circulation routière. Avec le Pédibus, il acquiert les réflexes et intègre les règles de sécurité et de comportement".

Du matériel mis gratuitement à disposition par la coordination Pédibus Valais pour les lignes en fonction existe : des gilets de sécurité pour les conducteurs, des triangles jaunes réfléchissants pour les enfants, des signalisations indiquant les arrêts et des documents. "Il s'agit de voir venir et d'être vu..."