Réservé aux abonnés

Sacrifier à l'air du temps

Le hall d'entrée des cinémas de Sion s'offre un lifting à 300 000 francs. Couleur, comptoir à confiseries et nouvel éclairage attendent le public.

27 sept. 2013, 00:01
data_art_1840097.jpg

"Je n'en suis pas spécialement fier, mais il faut bien s'adapter." Charles-André Walser est un cinéphile, un vrai. Mais il est aussi un directeur de cinémas qui doit aller à la rencontre des désirs de sa clientèle et proposer quelques détails qui ont leur importance, comme un comptoir à confiseries. "On ramasse déjà pas mal de pop-corn par terre dans nos salles alors qu'il n'a pas été acheté chez nous, et pour cause. A présent, on en vendra aussi, de même que des barres chocolatées, des glaces, des bonbons et des boissons. Les gens qui ont l'habitude de fréquenter des salles qui vendent ce ge...