Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Michel Leeb: un homme de bonne volonté

De passage à la vigne à Farinet dimanche, le comédien a milité pour la paix. Un artiste à la fois léger et profond.

08 févr. 2010, 05:01

En montant le chemin qui le conduit sur la Colline à Farinet, Michel Leeb a le sourire aux lèvres. Accompagné en musique pendant sa courte marche, le comédien français esquisse même quelques pas de danse, agite ses bras et fait mille et une mimiques. D'emblée, il paraît sympathique.

Il avait dit qu'il serait au rendez-vous des Amis de Farinet à Saillon, il y est. Et, en ce dimanche de février, il joue de suite le jeu à fond. Quelques minutes à peine après son arrivée au pied des trois ceps de la plus petite vigne du monde, il revêt un foulard rouge, une chemise à carreaux bleus clairs et un chapeau noir, la tenue typique du faux-monnayeur. Le tout, sans se faire prier. «Ces moments-là sont des moments d'exception. Il faut savoir leur donner tout leur sens et aller au fond de ça. Il faut le faire sérieusement et avec...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias