Réservé aux abonnés

«Magro est valaisanne et le restera»

Paul-Louis Chailleux, au sortir d'un exercice délicat, écarte catégoriquement toute velléité de déménagement du siège social de sa société. Et affiche au contraire sa ferme volonté d'investir dans notre canton.
02 août 2015, 19:22

«J'ai passé ces dernières heures à rassurer l'ensemble de nos employés.» Président du conseil d'administration de Magro S.A. - l'enseigne qui commercialise ses produits sous la bannière du géant Casino - Paul-Louis Chailleux n'a pas vraiment goûté l'article que «Le Nouvelliste» a consacré jeudi à l'assemblée générale de sa société anonyme. Qui plus est sans en avoir préalablement été informé. S'il ne conteste pas que son groupe sort ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois