Réservé aux abonnés

Los Angeles, que ton rap soit sanctifié

09 sept. 2015, 07:01
data_art_3366926.jpg

En 1985, cinq jeunes afro-américains de Compton, un quartier déshérité du sud de Los Angeles, fondent NWA (abréviation de Niggaz Wit Attitude), un groupe de rap qui va révolutionner le genre. En août 1988, ce quintet aux pseudos mémorables (Eazy-E, Dr. Dre, Ice Cube, DJ Yella et MC Ren) sort "Straight Outta Compton" ("droit sorti de Compton"), un album inaugural appelé à faire date, l'un des premiers aussi à être affublé du sceau "Parental Advisory".

Nourris des humiliations quotidiennes que leur fait subir une police très peu portée sur les droits de l'homme, leurs textes très crus exhortant...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois