Réservé aux abonnés

Les capitaines tiennent la barre

L’association suisse mise sur la formation depuis longtemps. Le salaire: l’Euro 2016.

01 juin 2016, 23:36
/ Màj. le 02 juin 2016 à 00:01
Swiss national soccer head coach Vladimir Petkovic, left, the boat captain and Swiss soccer player Stephan Lichtsteiner, right, pose with the helm during a team's boat cruise on the Lugano lake, in Lugano, Switzerland, Wednesday, June 1, 2016. The Swiss national soccer team prepares for the UEFA EURO 2016 soccer championship in France. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) SWITZERLAND SOCCER EURO 2016

La nomination de trois mômes de 19 ans en équipe de Suisse pour la phase finale de l’Euro – Nico Elvedi, Breel Embolo et Denis Zakaria – l’atteste une fois de plus: le vivier helvétique regorge de jeunes talents. Preuve que la qualité de la formation distillée par l’Association suisse (ASF), souvent prise en exemple par d’autres nations, continue de tutoyer l’excellence. Pour un petit pays, c’est d’ailleurs bien le moyen le plus approprié, pour ne pas dire le seul, de rester durablement concurrentiel au niveau international. Tout le monde l’a bien compris du côté de Muri, au siège de...