Réservé aux abonnés

L’embarrassante caravane de «Viacrucis del migrante»

Le gouvernement est coincé entre Donald Trump, qui a ordonné le déploiement de l’armée à la frontière, et des centaines de migrants partis du Guatemala, traversant le pays pour rejoindre les Etats-Unis.

06 avr. 2018, 00:01
A woman receives her temporary transit visa from Mexican immigration officials, at a sports club where Central American migrants traveling with the annual "Stations of the Cross" caravan have been camped out, in Matias Romero, Oaxaca State, Mexico, Wednesday, April 4, 2018. The Mexican government began handing out transit or humanitarian visas to people in a caravan of Central American migrants, and said the procession of 1,000 or so migrants that drew criticism from President Donald Trump had begun to disperse. (AP Photo/Felix Marquez) Mexico Migrant Caravan

Malgré des années de coopération étroite entre les Etats-Unis et le Mexique, Donald Trump a plusieurs fois dénoncé le travail fourni par les autorités mexicaines en matière d’immigration. Sur ce qui fut l’un des thèmes de sa campagne présidentielle, le ton est encore monté d’un cran, ce week-end, après que des images montrant plusieurs centaines de migrants d’Amérique centrale en route pour les Etats-Unis ont fait surface sur internet.

La caravane de migrants, appelée «Viacrucis del migrante» (ou le «Chemin de croix du migrant»), est lancée chaque année, depuis 2010, par l’organisation non gouv...