Réservé aux abonnés

Le PKK appelle à la lutte

31 déc. 2011, 00:01
data_art_588474

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a regretté hier la mort dans un raid aérien de 35 contrebandiers kurdes confondus avec des rebelles kurdes à la frontière turco-irakienne, alors que les victimes étaient inhumées. Les séparatistes ont eux appelé au "soulèvement" .

"Le résultat est malheureux et affligeant" , a déclaré Recep Erdogan, qui a présenté ses condoléances aux proches des victimes. Il a tenté de justifier le raid par le fait que dans le passé les rebelles avaient emprunté le même chemin pour transporter à dos de mules leurs armes afin d'attaquer des postes militaires.

Des...