Réservé aux abonnés

Le gardien veut sa revanche

Le portier du HC Red Ice ne garde pas un bon souvenir de son passage à Ajoie, l'hiver passé. Blessé dans sa chair, il avait aussi été touché dans la tête.

22 févr. 2013, 00:01
data_art_1398720.jpg

Ne l'appelez plus jamais Ajoie! A l'instar du "France" de Michel Sardou, Antoine Todeschini n'a pas gardé un souvenir lumineux de son passage dans le Jura. C'était la saison dernière. A Porrentruy, le gardien neuchâtelois avait dû se contenter d'une dizaine de matches avant de céder la cage à Matthias Mischler. Et de tenir la porte plus souvent qu'à son tour. "Quand je n'étais pas blessé" , déplore-t-il. "Le talon d'Achille m'a lâché. Ça m&...