Réservé aux abonnés

L’asile, une douloureuse attente

31 mai 2016, 00:20
Une réfugiée tibétaine, Testsang Tentin Bhuti

Photo Lib/Alain Wicht Marly,le 30.5.2016

Sandrine Hochstrasser

Azad* a patienté huit ans avant d’obtenir l’asile en Suisse. Tenzi Buthi trois. Ce sont des cas exceptionnels – la grande majorité des demandes d’asile sont traitées en moins d’une année – mais ils ne sont pas uniques, selon les organisations d’entraide. Comment les requérants vivent-ils cette attente? Quatre immigrés racontent leur arrivée et leur expérience en Suisse, en toute subjectivité. La plupart d’entre eux appellent à une accélération des procédures, comme le prévoit la révision de la loi sur l’asile en votation ce dimanche.

Selon cette révision, les demandes les p...