Réservé aux abonnés

La vie... au-delà de la mort

En plein deuil, Virginie Razzano a tenu à se présenter au premier tour. Elle a fait ce geste très fort en hommage à l'homme de sa vie décédé la semaine passée.

25 mai 2011, 05:03

"C'est difficile d'être là, mais il fallait que je le fasse... pour Stéphane. Pour moi!" D'une dignité exemplaire, d'un courage prodigieux, Virginie Razzano affronte, dans la salle d'interviewes principale de Roland-Garros, le parterre de journalistes. Elle tient bon et ne se dérobe pas, même si les yeux sont humides, les silences pesants et la "douleur énorme".

La défaite qu'elle vient de concéder au premier tour de ce Roland Garros est bien plus qu'une victoire. C'est un cadeau au ciel, un vibrant hommage qu'elle offre à l'homme de sa vie, Stéphane Vidal, parti la semaine passée, à 32 ans. L...