Réservé aux abonnés

La tige électronique est tolérée, mais pas partout et par tous

La cigarette électronique n'étant pas (encore) officiellement interdite de bistrot, nous sommes allés vapoter dans tout le district de Sierre.

14 janv. 2014, 00:01
data_art_2056220.jpg

a a le calibre d'un Davidoff et ça fume tout autant. L'e-cigarette que nous avions pour cette expérience pèse environ 133 grammes et produit des nuages tout à fait satisfaisants et peu odorants. Nous pensions jouer la provocation, et voilà que l'on rencontre des pintiers tolérants et gentils. Même ceux qui ne souhaitent pas que l'on vapote dans leur établissement l'ont annoncé avec le sourire.

Pour tester les réactions, nous avons visité quatre établissements publics. A Crans-Monta- na, nous avons investi le restaurant-boulangerie Chez Gerber, où on a pu vapoter tranquillement. C'est nous qui...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois