Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La forêt jurassienne s’essouffle

Dans le nord-ouest de la Suisse, des feuillus comme le hêtre ou certains résineux (sapins blancs, épicéas) sont victimes d’un réchauffement climatique qui s’accélère. Reportage.

05 oct. 2019, 00:01
DATA_ART_6286296

«Vous voyez le nombre d’arbres secs? C’est visible à l’œil nu», se désole Marc Ballmer, collaborateur scientifique à l’Office de l’environnement du canton du Jura, en désignant la colline en face de lui, aux abords de Porrentruy. «L’ampleur des dégâts dans le district dépasse ceux provoqués par l’ouragan Lothar, en 1999», poursuit-il.

Le canton du Jura fait face, depuis quelques mois, à une véritable hécatombe: les sapins blancs, les épicéas et les hêtres sont victimes d’un réchauffement climatique qui s’accélère. Les premiers sont attaqués par des parasites, tandis que les hêtres ne supportent ni la sécheresse, ni la chaleur croissantes.

Un quart des forêts ajoulotes

«Dans tout le canton, 3500 hectares de hêtraies sont touchés, soit près d’un dixième de la surface totale et un quart des forêts ajoulotes», déplore le Neuchâtelois d’origine. Un phénomène qui concerne surtout le nord de la Suisse et l’Arc jurassien (voir encadré).

Dans...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias