Réservé aux abonnés

Jouer en Afrique plutôt qu'échouer en Europe

Face aux fausses promesses de recruteurs véreux, et informés de la misère dans laquelle ont sombré des grands frères partis jouer en Europe, de jeunes footballeurs africains choisissent désormais d'évoluer sur leur propre continent. Reportage au Sénégal.
02 août 2015, 19:18

Magadou Baraye, 24 ans, libéro talentueux et discipliné, a fait un choix courageux. Celui de faire ses preuves comme footballeur dans son pays, le Sénégal, plutôt que partir en Europe dans des conditions périlleuses.

Depuis cinq ans, il évolue à Dakar en D1, à l'Union sportive de Gorée. Grâce au foot, il gagne près de deux fois le Smic national (47 700 francs CFA, 100 francs suisses environ). Certes, ce salaire est nettement moins élevé que celui d'un professionnel africain évoluant en Europe...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois