Réservé aux abonnés

"J'ai besoin de générer le chaos"

Montré à Cannes, le premier long métrage du réalisateur suisse Basil da Cunha sort en salle.

29 mai 2013, 00:01
data_art_1606867.jpg

" Je sais plus ou moins où je veux aller et ensuite, c'est le chemin qui est intéressant."

BASIL DA CUNHA REALISATEUR

Révélé avec "Nuvem" et "Os vivos tamben choram", deux courts métrages tournés dans les bidonvilles de Riboleira à Lisbonne et présentés à Cannes, le réalisateur suisse d'origine portugaise Basil da Cunha était à nouveau à la Quinzaine des réalisateurs, pour son premier long, "Après la nuit". Rencontre.

C'est votre troisième film tourné dans ce quartier d'immigrés de Riboleira à Lisbonne. Vous n'avez pas peur d'être catalogué comme le "gars du ghetto"?

Je ne calcule jamais mo...