Il y a 150 ans, Lucy Walker était la première femme à vaincre le Cervin

Une exposition à Zermatt revient sur le rôle des femmes et met en avant leurs histoires, comme celle de la Britannique Lucy Walker qui a été la première à gravir le Cervin.

08 mars 2021, 15:30
Il y a 150 ans que le Cervin a été vaincu par une alpiniste.

Il y a 150 ans, la Britannique Lucy Walker escaladait le Cervin. Une nouvelle exposition à Zermatt revient sur les traces de la première femme à avoir gravi l’iconique montagne, «le plus beau de tous les trophées». Ouverture prévue le 28 mai.

Intitulée «NOUVELLES PERSPECTIVES. Femmes à Zermatt – hier et aujourd’hui», l’exposition se penche sur le rôle des femmes dans le passé et le présent de la station, et par conséquent aussi sur «les questions d’égalité de droits et de traitements entre les hommes et les femmes dans la société actuelle», indique lundi dans un communiqué Zermatt tourisme à l’occasion de la Journée des droits des femmes.

Pour ce faire, l’exposition s’attellera notamment à mettre en lumière les «histoires de femmes» reléguées en arrière-plan et à remettre en question les histoires racontées jusqu’à présent. Le projet s’étale également en dehors des murs du musée avec une mise en scène sur la ligne de chemin de fer de montagne menant au Petit Cervin et des collaborations avec les Archives nationales du Valais et le Musée alpin suisse.

«En jupe de flanelle»

En juillet 1871, la Britannique Lucy Walker est la première femme à conquérir le Cervin, «en longue jupe de flanelle, comme il sied à une dame de l’époque victorienne», raconte Zermatt Tourisme sur son site internet, s’appuyant sur une publication dédiée à l’alpinisme féminin. Cette première ascension féminine, six ans après celle du Britannique Edward Whymper, premier à avoir gravi l’iconique montagne, a été «considérée comme un jalon dans l’histoire alpine», car le Cervin est décrit «comme le plus beau de tous les trophées».