Hugues Quennec reprend le Servette FC

Le résident de Commugny (VD), Hugues Quennec, déjà patron du HC Servette, sera également à la tête du FC.

08 mars 2012, 17:34
135988154

Le Servette FC (SFC) a trouvé un repreneur. Hugues Quennec, président du Genève-Servette Hockey Club (GSHC), s'est manifesté jeudi. L'intervention de l'homme d'affaires canadien a permis au SFC de déposer une demande d'ajournement de faillite et d'obtenir de la justice une semaine de sursis.

Un accord a été trouvé entre Majid Pishyar et Hugues Quennec. Il a permis de déposer jeudi après-midi une demande d'ajournement de faillite pour une durée de trente jours, ont indiqué les deux parties dans un communiqué commun.

Durant cette période et sous contrôle de la justice, l'homme d'affaires canadien assurera le paiement des charges courantes du club. Les trente jours lui permettront d'analyser sereinement la situation comptable du club et de préparer un plan financier susceptible de garantir sa pérennité.

Propriétaire à 100%

"La situation a évolué rapidement", a déclaré Hugues Quennec lors d'une conférence de presse. "Un groupe de financiers a mis à disposition les 650'000 francs nécessaires pour exploiter le club le prochain mois, à condition que je trouve un accord avec l'ancien président".

Majid Pishyar a été d'accord de renoncer à toutes ses créances dans le but de sauver le club, a ajouté M.Quennec. Hugues Quennec a remercié l'homme d'affaires iranien de lui avoir cédé toutes ses actions pour un franc symbolique. Il veillera à ce que le SFC confère sans délai le titre de président d'honneur à celui qui a permis de hisser le club en Super League.

Propriétaire à 100%

Le chemin vers l'assainissement du club est encore long et de nombreux obstacles doivent être franchis. Hugues Quennec va se consacrer à la mise en place d'un plan de sauvetage permettant d'assurer la survie du club et l'octroi de sa licence pour la saison 2012-2013.

"La priorité est de faire un état des lieux. On est dans le court terme et on doit résoudre un problème de dettes très rapidement", a souligner le nouveau patron du foot genevois. "Nous avons 650'000 francs, mais il nous faut trouver quatre à cinq fois cette somme en un mois", a averti Michel Pont, qui est désormais le conseiller de Hugues Quennec.

Le Canadien continuera d'assurer la haute direction sur le GSHC. "Cette double casquette permettra d'exploiter de nombreuses synergies entre les deux clubs", estime-t-il.

Pas de décision immédiate

En matinée, le pouvoir judiciaire a annoncé qu'il allait examiner dans les jours à venir la demande d'ajournement de faillite déposée par les avocats du SFC. Aucune décision concernant le Servette Football Club ne sera prise avant la fin de la semaine prochaine, précise le tribunal civil.

Jeudi dernier, en proie à d'importantes difficultés financières, le Servette FC de Majid Pishyar avait déposé son bilan auprès de la Chambre commerciale du Tribunal de première instance de Genève. Ce faisant, il avait ouvert la voie d'éventuels repreneurs. La justice devait se prononcer en fin de semaine sur la mise en faillite.